Choucard à bec jaune à Chamechaude

Ascencion de Chamechaude dans le Massif de la Chartreuse

Vu que nous avons la chance d’habiter à moins de 2h des Alpes, il suffit d’un weekend ou d’un jour férié où la météo nous annonce un ciel bien ensoleillé, pour filer en randonnée. C’est exactement ce qui nous est arrivé le 1er novembre 2015. Malgré l’approche de l’hiver, la température était idyllique.

Cette fois-ci nous avons choisi de découvrir le Massif de la Chartreuse en nous rendant au point culminant de cette région. Il s’agit de Chamechaude à 2082 mètres. En plus quand c’est bien dégagé, on y voit facilement le Mont Blanc.

Chamechaude : un 2000 mètres accessible

Le plus agréable dans cette randonnée c’est le fait qu’il s’agit d’un 2000 mètres très accessible. Seuls les 30 derniers mètres exigent de traverser un petit passage avec des câbles. Mais les moins téméraires n’en seront pas frustrés pour autant car la vue est quasi la même en restant au pied de cet ultime obstacle.

Mais avant de vous vanter la magnifique vue au sommet, je vais un peu vous raconter l’ascension. Tout débute au col de la Porte à 1326 mètres. Ce qui fait donc un dénivelé de 756 mètres à effectuer sur environ 8 kilomètres aller retour. Si on se fie à la signalisation, il faut 2h15 pour l’ascension (et moins pour la descente). Ainsi si comme nous, vous avez un peu de route pour vous y rendre, sachez qu’en débutant la randonnée en milieu de matinée, vous arriverez au sommet pour profiter de votre pique nique.

Avant cela il faut emprunter le bas de la piste de ski et ensuite prendre à gauche dans la forêt. Dès le départ, la marche s’effectue sur une légère pente sur un chemin relativement large avant qu’une série de lacets nous mène à un chemin plus étroit. A partir de là, il faut enjamber de nombreuses racines. En sortant progressivement de la forêt, nous atteignons un portail qui vous mène aux alpages. A partir de là, nous avons pu beaucoup plus profiter du paysage car le sentier traverse une zone d’éboulis, ce qui permet d’avoir l’horizon dégagé. C’est aussi à cet endroit que nous avons croisé un rocher calcaire à la forme étonnante : la Folatière. Bonne nouvelle, en prenant à sa droite vous aurez déjà fait la moitié du dénivelé.

Le sommet de Chamechaude réserve un panorama exceptionnel

La suite du parcours est constituée de lacets dans une pente relativement abrupte. Certains passages seront mêmes quelques peu glissants si vous avez choisi le chemin le plus direct, et il faudra parfois poser les mains au sol pour se retenir.

Ce qui est magique quand on atteint le sommet, c’est qu’on se retrouve directement au bord de la falaise. Tout le paysage au Nord, jusque là invisible, ne se laisse contempler qu’au dernier pas de l’ascension ! Et quelle surprise ! Un panorama exceptionnel à 360° sur le massif de la Chartreuse et les Alpes. Cerise sur le gâteau, le Mont Blanc se retrouve face à nous !

Endroit idéal pour pique niquer quand il n’y a pas trop de vent. Même si les choucards à bec jaune n’hésitent pas à approcher les randonneurs pour leur réclamer leur casse-croûte. Pour ceux qui le souhaite, il est possible de monter vraiment au sommet en empruntant un câble. Après cela nous sommes redescendu le long de la crête en direction du Sud pour longer la falaise. Avant de filer à Grenoble pour boire une petite mousse bien méritée :).

Allez fini de parler, je vous laisse découvrir la vue au sommet grâce à la vidéo à 360° et aux photos.

Pour ne rien rater, inscrivez vous à notre newsletter :
Ou suivez nous sur les réseaux sociaux :

Autres articles de randonnée

Mickaël Jacinto
contact@travelsandfriends.com

Voyageur régulier souhaitant partager avec vous les images et récits de ses aventures aux 4 coins du monde !

2 Commentaires
  • ou acheter cialis forum
    Posted at 09:02h, 31 décembre

    Karen – I was just thinking that I needed a “great inspirational speech” from the lovely AmyQ….well my friend, this is it!! Look at that baby Max! I will be in the View May 1st weekend, can I come see you and the kiddos? I miss you and need a fix. HEARTS!

  • cialis vs viagra prezzo
    Posted at 09:14h, 31 décembre

    Rooster Sauce, Huy Fong Sriracha, is not Thai. It’s 100% melting-pot American. It is loosely based on the Thai sauce with a similar name, but it’s about as Thai as franks and beans are German. .

Vous avez aimé (ou pas ?) cet article, dites le nous !