fjord islande - road trip en islande

La beauté des fjords de l’Est de l’Islande

En quittant Vestrahorn, nous avons passé un peu plus de 24h dans les fjords de l’Est de l’Islande. J’ai trouvé ces paysages totalement splendides. Ce qui est agréable c’est qu’à partir de ce moment-là, en mai, les autres touristes se font très rares. Il est souvent possible de ne croiser personne pendant plusieurs dizaines de minutes quand on part un peu à l’aventure. D’ailleurs, on a vécu une sacrée aventure en empruntant une route tout juste ouverte…

Une nuit au milieu des fjords de l’Est

Une fois passé l’extrémité Sud-Est du pays, nous avons donc commencé à prendre la direction du Nord le long de la côte. Les paysages au printemps sont vraiment magnifiques. Les fjords se succèdent à l’infini sur la côte. Ce qui oblige à faire de long détour pour les contourner car il n’y a que de très rares ponts pour couper. Mais en tant que voyageur c’est plutôt une chance permettant de les admirer sous tous les angles. D’autant plus qu’à cette saison se succèdent le bleu de la mer, le vert de la végétation, le noir de la roche et le blanc des sommets encore enneigés ! Pour couronner le tout un magnifique ciel bleu nous accompagne durant ces 2 journées :).

Après avoir parcouru plusieurs fjords, nous commençons notre recherche de camping. L’Eyjolfsstadir Campsite sera le plus beau cadre de camping que nous avons eu durant ce voyage. A l’image des fjords de l’Est, on a vraiment la sensation d’être dans un environnement beaucoup plus sauvage. Des rennes se baladaient dans les champs au bord de la rivière bordant le camping. La rivière rejoignait le fjord via une chute d’eau. Le camping n’était pas encore ouvert mais le propriétaire qui faisait des travaux à notre arrivée à accepter de nous accueillir. Nous avons donc eu en bonus un accès à l’auberge de jeunesse pour nous doucher et manger. Le soir deux tchèques ont rejoint le camping. Nous avons pu échanger avec elles, c’était très sympathique. Surtout que le hasard a fait que nous nous sommes retrouvés dans le même restaurant à Reykjavík une semaine plus tard. Pour vous dire à quel point, il y a peu d’habitant dans ce pays ^^ Le fait le plus sympa est que l’une d’elle nous a hébergé, à Prague, trois mois plus tard lors de notre Eurotrip. Mais pour le moment direction notre tente ! Je vous raconterai cet Eurotrip de 8000 km dans quelques semaines 😉

Errance à travers la beauté des fjords islandais

En quittant le camping, nous avons décidé de tester la conduite en traversant la rivière devant le camping. Ceci au cas où un passage de guet se trouverait sur notre route durant la suite du voyage. Essai moyennement concluant : mention peu mieux faire !

Plus loin, nous faisons la rencontre d’un troupeau de rennes. Moment très sympa car nous avons pu les approcher. Même si à un moment, je me suis un peu interroger concernant leur intention, car le troupeau m’a totalement encerclé ^^ Après dans ces fjords toujours aussi plaisants nous nous sommes arrêter pour profiter de paysages magnifiques au bord de l’océan où se trouvait des moutons.

Oui comme vous le notez, c’est vraiment une journée où on déambule. Nous avons absolument rien prévu. La région se prête bien à cela. Elle est beaucoup plus sauvage et il n’y a pas de spot en particulier (point d’intérêt) à ne pas manquer. Toute la région est un spot ! C’est vraiment appréciable, on se sent loin de tout. D’ailleurs, en quittant la route circulaire pour vraiment longer la côte, la route est rarement bitumée. Enfin après quelques heures, nous nous décidons enfin à regarder plus précisément la carte. Nous avons repéré une route ouverte pour la 1ère fois ce matin-là. Bien qu’elle soit rose sur le site road.is, ce qui signifie qu’elle est ouverte mais difficilement praticable, nous avons décidé d’essayer de l’emprunter… Ce périple au milieu de 3 mètres de neige mérite un article à lui tout seul ^^ Je vous raconte cela demain 🙂

Pour ne rien rater, inscrivez vous à notre newsletter :
Ou suivez nous sur les réseaux sociaux :

Autres articles concernant l’Islande

Mickaël Jacinto
contact@travelsandfriends.com

Voyageur régulier souhaitant partager avec vous les images et récits de ses aventures aux 4 coins du monde !

Aucun commentaire

Vous avez aimé (ou pas ?) cet article, dites le nous !