voyage au Rwanda

Que faire au Rwanda ? Notre voyage complet au pays des milles collines

Afin que vous compreniez mieux ce qu’il est possible de faire au Rwanda et ce qu’il ne faut absolument pas rater, j’ai décidé de vous résumer jour après jour notre voyage. En sachant qu’avec le mariage, nous n’avons eu en réalité que 4 jours pour faire un road trip au Rwanda. Je ne vais pas vous cacher qu’il faudrait bien le double pour profiter au mieux de ce pays. De ce point de vue, je suis donc un peu frustré de ce séjour. C’est pourquoi pour chaque région, je vais également vous présenter ce qu’on peut faire même si moi même je n’ai pas eu le temps de le faire. Mais tant mieux, ça me fera de nouvelles surprises pour un prochain voyage au Rwanda.

Jour 1 : 1er repas et repos à Kigali

Le 1er jour, nous sommes arrivés à Kigali en début d’après midi. Après un accueil exceptionnel de la part de la famille et une première découverte de la gastronomie rwandaise, une petite sieste s’est imposée. En début de soirée avant la nuit, j’ai pu aller me promener autour de la maison.

Jour 2 : traversée des rues de Kigali et mariage

Après mettre bien reposé la veille, sans mettre couché tard, je pars pour un footing dans les rues du quartier. Le restant de la journée sera consacré au mariage de mes amis à Kigali : un très grand moment que je vous ai déjà raconté 😉

Jour 3 : la province du Sud

Partis en fin de matinée, nous avons traversé Kigali pour en sortir par l’Ouest. On découvre en périphérie de la ville des quartiers très populaires sur les collines. Une fois sortis de la ville, le paysage devient totalement dépaysant avec des collines et des bananiers à perte de vue ! Nous avons effectué un petit arrêt en route pour manger des brochettes et du maïs dans un petit village. Ensuite, nous avons visité le musée précolonial du Rwanda à Nyanza. En fin de soirée, nous sommes arrivés dans le couvent que nous avions réservé pour dormir. Les sœurs nous ont accueilli avec un excellent repas, n’hésitant pas sans cesse à retourner en cuisine pour nous en préparer plus.

Ce que nous n’avons pas eu le temps de faire : à Nyanza, il y a également un musée d’art situé dans une très belle bâtisse qui aurait due être le nouveau palais du roi à partir des années 1960. Quelques kilomètres plus loin, on peut également visiter la plus grande poterie du pays. Enfin à Butare se trouve le musée national retraçant complétement l’histoire du pays.

Jour 4 : la province de l’Ouest

Cette journée a été vraiment très chargée. Nous sommes partis à 5h du couvent. L’avantage a été de pouvoir profiter au maximum du lever du jour dans les collines et des singes se promenant à côté des voitures. Nous sommes arrivés vers 9h dans la forêt de Nyungwe pour faire la Canopy Walk. Pendant ce temps un second groupe a été se promener dans les champs de thé. L’après-midi nous avons longé le lac Kivu et fait une croisière. Avant de rejoindre Gisenyi pour dormir dans un monastère. Le départ du lac, en remontant sur les hauteurs m’a permis de voir l’un des plus beaux couchers de soleil de ma vie !

Ce que nous n’avons pas eu le temps de faire : la forêt de Nyungwe est tellement exceptionnelle que j’aurais voulu y passer plusieurs jours et faire plusieurs randonnées. Notamment aller à la découverte d’une cascade. A proximité du lac Kivu se trouvent des cultures de thé et des rizières avec des champs en terrasse, comme on a l’habitude d’en voir en Asie. J’aurais vraiment aimé m’y arrêter plus longtemps pour profiter de ses paysages. Dans cette région, on trouve aussi des briqueteries artisanales et des sources d’eau bouillante. D’après mon ami rwandais, il est peut être très agréable de faire la fête dans les stations du lac Kivu ou sur ses îles.

Jour 5 : visite d’une école à Gisenyi et province du Nord

La journée a débuté par un bon petit déjeuner avant de rejoindre une école et une association pour handicapés. Après ce moment riche en émotions, nous avons repris la route en direction de Kigali via la province du Nord. Ainsi, nous avons pu voir des paysages totalement nouveaux. En effet la province du Nord est surtout connue pour son parc national des volcans. Ces derniers dépassent donc très largement de l’horizon avec leurs sommets compris entre 3400 mètres et 4507 mètres. D’ailleurs c’est très étonnant pour un habitué des randonnées dans les Alpes comme moi, de ne pas voir de neige au sommet. En effet, ces volcans sont verts puisque le parc s’étend sur une forêt tropicale dense, couverte surtout de bambous. Une dernière étape intéressante avant de rejoindre la capitale est possible à Nyarangarama. Ici il est possible d’acheter de nombreux types de jus de fruits cultivés dans la région. C’est aussi à ce moment-là que j’ai enfin pu goûter la bière à la banane dont on me parlait tant ! C’est très particulier car au final, ça s’apparente plutôt à du vin. Comme l’ont confirmé mes amis en France et ma famille à qui j’en avais ramené.

Ce que nous n’avons pas eu le temps de faire :

  • Aller randonner dans le parc national des volcans pour découvrir ses monstres géologiques. Avant de partir, je m’étais renseigné pour découvrir le Nyiragongo car il possède l’un des plus grands lacs de lave au monde dans son cratère. Cette randonnée ouvrant la possibilité de camper au sommet pour mieux observer la lave incandescente de nuit. Mais ce point se trouvant en République Démocratique du Congo, il fallait un visa et surtout payer une milice armée pour m’accompagner… ce qui faisait facilement 500€ pour une balade de 24h.
  • Le parc national des Volcans est surtout connu dans le monde entier pour être le sanctuaire des gorilles des montagnes. En effet, il fuit fondé par Dian Fossey dont le film « Gorille dans la brume » a retracé l’histoire. Il est possible d’approcher au plus près les gorilles. Toutefois, il faut compter 750$ pour avoir ce bonheur…
  • Enfin, il aurait pu être intéressant de profiter des paysages des lacs Burera et Ruhondo.

Jour 6 : province de l’Est avec le safari dans le parc Akagera

Concernant le safari dans le parc de l’Akagera, je vous ai déjà tout raconté dans l‘article qui lui est consacré. Ensuite à part la mésaventure de la panne de notre 4×4 et le retour en bus, nous avons profité de cette dernière soirée pour faire nos adieux et remercier les rwandais de leur accueil. Tout d’abord, chez les parents du marié qui ont souhaité dans un moment riche en émotions leurs vœux de bonheur. Tout en exprimant la fierté qu’ils ont pour leur fils. Les parents des mariés se sont également échangés des cadeaux. En sortant de la maison, une bonne partie du village attendait les époux pour la présentation de la mariée. Finalement, nous sommes rentré à la villa à Kigali où les amis du marié et les membres de la famille les plus jeunes nous attendait pour une dernière soirée… Dernier moment pour profiter tous ensemble des bonnes bières rwandaises ! C’est aussi un moment où j’ai pu échanger avec eux au sujet de leur cursus universitaires à l’étranger et de leur vision concernant le très fort développement du Rwanda.

Ce que nous n’avons pas eu le temps de faire : rester plus longtemps dans le parc de l’Akagera. En effet, camper dans le camp doit être réellement exceptionnel et nous aurait permis de prendre plus notre temps. Enfin, au sud est, les chutes du Rusumo à la frontière avec la Tanzanie semble vraiment être un spectacle exceptionnel.

Jour 7 : mémorial du génocide et décollage !

Pour ce dernier jour de voyage au Rwanda, nous avons fait l’indispensable visite pour toute personne posant ses pieds sur le sol rwandais : le mémorial du génocide de Kigali. Ce moment difficile a vite été comblé par l’affection des personnes venues nous dire au revoir. Nous dire au revoir à la maison ne suffisant pas, ils ont tenu à nous accompagner à l’aéroport. Enfin, comme souvent, prendre l’avion en pleine journée est l’occasion de faire ses adieux à un territoire en admirant une ultime fois la beauté de ses paysages. D’ailleurs nous étions tellement occupés à regarder par les hublots lors du décollage, que nous avons eu une petite frayeur. En effet, après 40 min de vol seulement j’ai senti que l’avion perdait de l’altitude. En regardant dehors, j’ai vu que le sol était à moins de 300 mètres et que nous survolions de plus en plus prêt du lac Victoria. Mon amie Lucie, inquiète, commence à me faire des signes depuis sa place. En fait une escale en Ouganda avait été annoncée 🙂 D’ailleurs quel plaisir d’assister au coucher de soleil sur le plus lac d’Afrique !

Sans aucune surprise, vous savez à quel point j’ai apprécié ce voyage au Rwanda. Ma seule frustration vient du fait que ce séjour a été bien trop court ! Trop de temps passé en voiture, vu que nous n’avions que 4 jours pour faire un road trip au Rwanda. Ainsi, j’ai eu relativement peu de temps pour divaguer et surtout m’adonner à ma passion pour la photographie. J’aurai tant aimé pouvoir partager avec vous des photo encore plus belles de ce pays. Des photo montrant vraiment la beauté du Rwanda et des Rwandais. Malheureusement beaucoup de mes photos ont été shootées depuis la voiture, et la plupart sont surtout gravées dans ma tête ! C’est pour cela que j’ai décidé de faire un nouvel article sur ce voyage demain pour vous lister 20 raisons d’aller au Rwanda. Sauf que pour ce nouvel article je n’utiliserai que des images issues d’autres voyageurs. J’espère que tout cela vous décidera de partir à la découverte du Rwanda.

Pour ne rien rater, inscrivez vous à notre newsletter :
Ou suivez nous sur les réseaux sociaux :

Autres articles concernant le Rwanda

Mickaël Jacinto
contact@travelsandfriends.com

Voyageur régulier souhaitant partager avec vous les images et récits de ses aventures aux 4 coins du monde !

Aucun commentaire

Vous avez aimé (ou pas ?) cet article, dites le nous !